Carnet de voyage : de Mandalay à Hsipaw

La galerie d’Alexis #8 : De Mandalay à Hsipaw, découvrez le nord de la Birmanie
16 janvier 2016
Diner d'insectes à Siem Reap au Cambodge
Dîner d’insectes au Cambodge
20 janvier 2016

Voici notre dernier carnet de voyage consacré à la Birmanie. Nous avons passé la dernière semaine de notre périple Birman à Hsipaw, petit village de l’état Shan et à Mandalay.

Train de Mandalay à Hsipaw

04/12/15 Après une courte étape à Mandalay nous prenons le train en direction de Hsipaw. Celui-ci part de la gare Centrale à 4 h du matin. Nous déclinons la proposition de taxi proposée par l’hôtel pour nous rendre à pied à la gare, lampes frontales fixées sur la tête. Grosse erreur, la nuit les chiens font la loi dans les rues sombres de Mandalay. Nous nous retrouvons très rapidement encerclés par 5 - 6 chiens qui nous font clairement comprendre qu’on dérange… Un type bizarre tente de nous aider. Nous arrivons tant bien que mal dans la gare, très peu animée de si bon matin. Et c’est parti pour douze heures de train. Quinze minutes après avoir quitté la gare nous faisons une halte pour embarquer un énorme troupeau de biquettes pas vraiment décidées à rejoindre leur wagon ! Les Birmans règlent le problème en les attrapant une à une par les oreilles. Trente minutes plus tard, le train repart, ce fut le premier arrêt d’une très longue série. Le train secoue pas mal, mais de manière régulière, on réussit à s’endormir quelques heures.

Notre wagon est occupé essentiellement par des touristes et des militaires. Ces derniers tentent de converser avec les touristes, mais leur anglais ne nous permet pas vraiment de refaire le monde ! Ils nous proposeront de gouter une poudre conditionnée dans un étrange flacon en plastique. Le choix est fait, Bénédicte goute la poudre et Alexis n’en prend pas au cas où celle-ci aurait des effets indésirables ! 14 heures plus tard, nous arrivons enfin à Hsipaw ! De nombreux rabatteurs nous attendent à la sortie du train, proposant des chambres doubles quelques dollars en dessous de celle que nous avons réservé à La Résidence.<>p>

Balades autour de Hsipaw

05-06-07/12/15 Nous pensions initialement faire un trek de 2 ou 3 jours avec un guide, mais nous décidons finalement de découvrir par nous même les alentours. On s’inspire des randonnées proposées sur le site Wikiloc. Pendant trois jours, nous parcourons Hsipaw et ses alentours : visite de little Bagan, ses temples et ses vestiges. Balade entre champs, villages et rizières, découverte des cascades et visite du Shan Palace. L'idéal reste de faire un trek pour vraiment découvrir les alentours, mais nous sommes contents de ces quelques jours passés dans les campagnes de l'état Shan.

Nous repartons à Mandalay en bus. Départ à 10h du matin et arrivée 7 heures plus tard à la gare routière de Mandalay. Le tout pour 6000 kyats /personne + 4000 Kyats de taxi pour aller de la station de bus au centre de Mandalay. Un conseil si vous souhaitez vous rendre à Hsipaw : privilégiez le bus à l'aller et le train au retour.

Deux jours à Mandalay

Nous passons deux jours à Mandalay avant de prendre notre vol pour Bangkok. Le premier jour, nous louons des vélos pour visiter la vieille ville et ses temples. Le second jour, nous louons un E-bike (scooter électrique) pour nous rendre à Inwa : grosse erreur! La batterie de notre scooter tient à peine deux heures. On se retrouve à appeler deux fois le loueur dans la journée pour qu'il vienne remplacer la batterie. Nous ratons le coucher de soleil sur le célèbre pont U-Bein. Nous avons pourtant poussé la batterie de notre scooter jusqu'au bout ! Nous avons fait pas loin de 20 km dont la moitié sur une sorte d'autoroute à 15 km/h ! Mais à 7 km du pont elle nous a vraiment lâchée, au milieu de nulle part sinon ça n'aurait pas été drôle. On arrive à trouver un petit café de bord de route et à faire entrer en communication le loueur et le propriétaire des lieux pour qu'il explique notre localisation. Ca n'a pas été simple, mais 1 h plus tard le loueur finis par nous trouver. Déçus, nous rentrons à l'hôtel où l’on tente de se faire rembourser la location, ce sera un échec également. Notre récit va se terminer sur une note positive. Le matin même nous avons pu explorer les bords de l'Irrawady, le fleuve qui traverse Mandalay. Nous avons découvert la vie qui se déroule au bord du fleuve, à l'abris de l'agitation de la ville. Un mélange d'ambiances assez incroyable : des habitations sommaires qui forment un bidonville tout le long du rivage, des dizaines de bateaux en cours de chargement/déchargement de marchandises, des ados qui jouent aux Volley, les femmes qui font la lessive dans les effluves noirâtres des bateaux et les petits bouts qui jouent dans l'eau avec ce qu'ils ont sous la main. On passe inaperçus, au milieu de l'activité. Nous passerons deux heures à nous promener et à observer la vie qui se déroule ici. En regagnant notre scooter, on découvre un petit marché de poissons que l'on s'empresse d'aller explorer. Tout le monde nous dit bonjour c'est très chouette. Un conseil : louez un scooter pour visiter Mandalay et ses alentours. Ce n'est pas l'endroit le plus sympa pour se balader à vélo !

Le Lendemain nous partons vers Bangkok pour rejoindre les plages du Sud de la Thaïlande. Dernier tuyau, si vous voyagez avec Air Asia, il existe un service de navettes gratuites depuis le centre pour rejoindre l'aéroport de Mandalay. A bientôt pour de nouvelles aventures. Bénédicte & Alexis

2 Comments

  1. Monique dit :

    Encore une question de Monique !
    Nous envisageons de faire Mandalay – Kyauk Me ( juste un peu avant Hsipaw) en train.
    Pourquoi conseillez vous l’aller en bus et le retour en train ?
    Merci encore pour vos conseils…

    • Alexis dit :

      Tout simplement parce que les horaires sont beaucoup plus cléments dans l’autre sens. Je crois que le départ depuis Hsipaw se fait entre 9h et 10h du matin. Ca permet d’éviter de se lever à 3h30 du matin, d’avoir à gérer un taxi et de ne pas risquer l’épisode des chiens un peu plus intense que ce qui est décrit dans l’article. Et comme on ne fait le trajet en train qu’une fois étant donné qu’il prend deux fois plus de temps que le bus, autant le faire au retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *