Carnet de voyage : découverte de Mindat, village de l’état Chin

Thaïlande du sud
Suivez-nous en Thaïlande du Sud
16 décembre 2015
La galerie d’Alexis #7 : Les incroyables femmes tatouées de Mindat
21 décembre 2015

De Bagan à Mindat

27/11/12- Nous passons à l’office du tourisme de Bagan pour obtenir quelques renseignements sur la façon de se rendre à Mindat. Mindat est un village de l'état Chin que nous avons découvert à travers des blogs de voyageurs. Cette destination ne se trouve pas (encore) dans les guides de voyage et n'est ouverte aux étrangers que depuis peu (environ deux ans). À l'office du tourisme, une dame, avec un anglais approximatif, nous indique deux possibilités pour rejoindre Mindat depuis Bagan : passer par Pakkoku (au Nord) ou par Chauk (au Sud). Comme nous dormons à New Bagan, elle nous conseille d’aller à Chauk. 28/11/12 - À 8h du matin, en suivant les conseils obtenus la veille, nous nous mettons au bord de la route principale en direction de Chauk. Au bout de 30 minutes, un songthaew déjà bien plein nous embarque. Les gens s’entassent un peu plus pour nous laisser de la place. Au bout de 20 minutes nous serons 25 personnes à l'arrière, quelques personnes et des marchandises sur le toit plus un baril de pétrole accroché à l’arrière (avec une simple corde). C’est parti pour 1 h 30 de trajet sur une route qui laisse souvent place à un chemin de terre caillouteux. Ça secoue dans tous les sens ! Arrivés à Chauk, et après avoir cherché pendant 30 minutes une gare de bus qui s'avère ne pas exister, un monsieur nous indique qu’il n’y a aucun bus pour Mindat depuis Chauk (en tout cas le jour même) et qu’il faut aller à Pakokku. Les Birmans rigolent en voyant nos mines désespérées. Il faut positiver le prochain bus pour Pakokku est dans 40 minutes :) Et c’est reparti pour le même trajet en sens inverse. Deux heures plus tard nous arrivons à la gare de Pakkoku où nous nous renseignons directement pour notre bus du lendemain pour Mindat. Nous posons ensuite nos bagages à la Guesthouse Mya Yatanar Inn pour la nuit (14 000 Kyats la chambre double).

INFOS TRANSPORT : BAGAN - PAKKOKU - MINDAT
Prenez un bus en direction de Pakkoku depuis le gare routière de Nyaung-U, comptez une petite heure de bus. Arrivé à la gare de bus de Pakkoku, demandez le bus pour Mindat car celui-ci ne part pas de la gare routière principale (pratique !). Comptez 7000 kyats le billet et environ 7h de trajet.

29/12/15 - Le lendemain, la fille de Mya nous conduit en moto à la « station de bus ». Nous découvrons alors le mini-van qui va nous conduire à Mindat. Il ne semble pas trop mal, nous sommes ravis. Mais entre 8h et 8h30, de nombreuses personnes arrivent et attendent comme nous le départ du van. On nous colle tout au fond et ensuite on entasse toutes les autres personnes puis des marchandises sous les sièges. Sur notre banquette prévue pour trois personnes, nous nous retrouvons à quatre adultes plus un enfant. Nous sommes 18 dans un véhicule prévu pour 12. Et c’est parti pour 6 heures de route (en théorie) ! Nous observons les paysages désertiques, nous traversons de nombreux lits de cours d’eau asséchés. Ici le sol est sableux et les paysans travaillent leurs terres à l'aide de chars à boeufs. Le fin du trajet offre de magnifiques points de vue sur les vallées environnantes et ses forêts de conifères. Nous faisons quelques arrêts en chemin dont un pour déguster un buffet birman délicieux, un second pour changer un pneu crevé et un troisième pour faire réparer la roue chez le garagiste ! Vers 15h, nous arrivons enfin à Mindat.

Au coeur des montagnes de l'état Chin

Mindat est un gros village de 6000 habitants qui s’étend très en longueur autour de la route principale. Ce village est catholique, on y trouve de nombreuses églises, ce qui est assez déroutant après avoir été plongés depuis deux mois au coeur des temples, des pagodes et des stuppas. Nous allons traverser 3 fois le villages pour trouver une Guesthouse. Ici on ne passe pas inaperçus ! La plupart des gens nous adressent de grands sourires et sont ravis qu'on leur dise bonjour. Pour notre première nuit nous atterrissons par défaut à la "Tun Guesthouse" que l'on ne vous recommande pas.

NOTRE AVIS SUR LA TUN GUESTHOUSE Budget : 40000 Kyats la chambre double
LES + : Chambre propre avec balcon et très jolie vue sur les montagnes
LES - : Lit durs, eau gelée dans la SDB, accueil blasé et surtout chambre trop chère.

Après avoir posé nos sacs nous repartons explorer ce village, trop contents d'être de nouveau en contact avec la Birmanie "authentique" après Inle et Bagan, deux destinations très touristiques.

Les femmes aux visages tatoués

Dans Mindat on observe de nombreuses femmes aux visages tatoués. Cette ancienne tradition consistait à tatouer le visage des jeunes femmes à l’âge de 14-15 ans. On trouve deux explications différentes à cette tradition : la première dit que cette tradition servait à "enlaidir" les femmes et ainsi empêcher les Rois birmans de les prendre comme esclaves. La seconde dit que c’était une tradition des communautés et que toutes les femmes des villages Chin portaient des tatouages qui amplifiaient leur beauté. On vous invite à lire cet article pour en savoir plus sur les femmes tatouées de l’état Chin en Birmanie.

La vie au rythme du soleil

Vers 17 h 45, une fois le soleil couché, le village est plongé dans le noir complet. Les habitants s’éclairent avec quelques bougies. Seuls les auberges et quelques bars produisent leur électricité à l’aide de générateurs qui dégagent de puissantes odeurs de pétrole. Ici les gens vivent avec le soleil, ils se lèvent très tôt, dinent vers 17 h puis se couchent tôt. Nous dinerons chaque soir dans le restaurant principal où les hommes dégustent de grandes assiettes de riz sauté avec de la Myanmar beer ou du whisky et de l’eau glacé. Pour Bénédicte, c'est étrange de se retrouver dans cette ambiance 100 % masculine mais personne ne la regarde de travers c'est le principal !

Découverte des environs de Mindat

30/11/15- Le lendemain matin, nous décidons de changer de Guesthouse. La Viktoria Guesthouse qui offre les chambres les moins chères (20000 kyats la nuit pour une chambre double avec sdb partagée) est malheureusement complète. On finit donc par aller à la Sé Nang Family Gusethouse. Nous sommes ravis, l’ambiance y est très sympathique. On y rencontre deux voyageurs qui se préparent à partir seuls dans les montagnes pendant trois jours. Ils ne sont pas très organisés et tentent de louer une tente et des sacs de couchage… good luck!

NOTRE AVIS SUR LA SE NANG FAMILY GUESTHOUSE Budget : 40000 la chambre double avec SDB privé et 30000 la chambre double avec SDB partagée
LES + : Accueil très sympathique, petite pièce commune avec thé, café et bananes offertes.
LES - : Pas de lits doubles. On vous conseille d’appeler pour réserver car il n’y a que 5 chambres.

Nous partons ensuite explorer les alentours du village en prenant une direction au hasard. Nous croisons une femme tatouée qui est très heureuse de nous voir, elle vient nous toucher les mains et essaie de communiquer avec nous. Malheureusement, la barrière de la langue ne nous permet d'échanger qu'avec des gestes et des expressions de visage. Elle nous invite chez elle, nous nous installons sur la petite terrasse en bois, sur deux minuscules tabourets en plastique colorés. Elle part quelques minutes dans sa maison et revient avec des sacs remplis de colliers. Cette dame est très fière de nous montrer tous ses bijoux de la tenue traditionnelle de sa communauté. Elle nous fait essayer les colliers, Alexis compris ! Elle nous fait ensuite une petite leçon de Chan. C'est un de nos plus beaux moments en Birmanie.

01/12/15 - La ballade de la veille nous a donné envie de continuer à nous balader dans les alentours de Mindat et de découvrir un peu plus le village. Le matin, nous partons en direction du point culminant du village : un majestueux monastère bouddhiste. En chemin nous croisons un Birman qui tente de maîtriser un énorme cochon noir tenu en laisse par une grosse corde. La situation est assez comique. L’après-midi nous nous promenons dans les chemins bordés de maisons sur pilotis. Devant chaque maison nous croisons des cochons, des poules et quelques canards. Les enfants sont très étonnés mais ravis de nous voir. Certains prennent volontier la pose pour Alexis et rigolent de se voir sur l'écran de l'appareil photo !

02/12/15 - Après avoir passé trois jours merveilleux à Mindat, nous quittons les montagnes en direction de Mandaley. Cette fois nous ne prenons pas l'option mini-van et choisissons de reprendre la route en bus. Notre chauffeur est complètement dingue, il double tout le monde dans les petites routes de montagne. Après trente minutes de route, nous sommes contraints de nous arrêter. La route est bloquée par un tas de roches, jetées par un tractopelle qui se situe une cinquantaine de mètres plus haut! La situation ne semble pas inquiéter les locaux, nous attendrons le temps qu'il faut. Quarante-cinq minutes plus tard, des tractopelles viennent dégager une voie pour nous permettre de continuer notre route. Nous arriverons 5 heures plus tard à la gare routière de Pakkoku où nous prenons dans la foulée un van en direction de Mandalay.
Retrouvez dans notre prochain carnet de voyage, la suite et fin de notre périple au Myanmar, consacré à Mandalay et Hsipaw.
A très vite,
Bénédicte & Alexis

4 Comments

  1. Monique Guilhabert dit :

    Bonjour et merci pour votre blog et les superbes photos !
    Nous serons à Mindat vers la mi janvier 2017 pur 4 jours.
    Aussi, auriez vous les coordonnées de la Se Naing family Guesthouse ?
    Merci d’avance et bons voyages… Monique

  2. Natacha dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre blog, il m’aide très sérieusement pour la préparation de notre itinéraire en février-mars prochain.
    Pouvez-vous me dire s’il est aisé de trouver un moyen de transport (bus, mini-van) pour rejoindre Pakkoku depuis Mindat? Y en a-t-il plusieurs par jour?
    Une fois de retour à Pakkoku, est-il également facile de trouver directement un transport pour Mandalay?
    Je vous remercie de votre aide 🙂

    • Bénédicte dit :

      Bonjour, oui il est facile de trouver bus ou mini van depuis Mindat pour rejoindre Pakkoku, le bureau de la compagnie est tout au bout du village. En fonction des jours ce sont des vans ou des bus je crois. Dans mes souvenirs il y en a seulement un par jour, le trajet est assez long. Une fois à la gare de Pakkoku nous avions repris un bus directement pour Mandalay. N’hésitez pas si vous avez d’autre questions.
      Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *