Du Vietnam à l’Australie, étapes à Kuala Lumpur et Singapour

Famille de Khanh au Vietnam
Vietnam épisode 4 : deux jours à Hanoi
6 avril 2016
Alexis et son Kangaroo
Trois semaines en Australie
20 avril 2016

D’Hanoi à Kuala Lumpur

Nous quittons Hanoi le 23 mars en direction de Kuala Lumpur, ville étape avant de rejoindre Singapour d’où nous décollerons pour l’Australie le 28 mars.
Une chose est sûre : décoller d’Hanoi pour arriver à Kuala Lumpur, c’est un choc garanti.
1 : À Hanoi, la température moyenne était aux alentours de 20°C. Ici, il fait 35°C avec un taux d’humidité assez incroyable. Quelques pas au soleil suffisent pour se retrouver trempé.
2 : On quitte la culture vietnamienne, traditionnelle, pour arriver dans une ville multiculturelle, où différentes religions, cultures et populations cohabitent. D’une rue à une autre, on se retrouve en Chine ou en Inde. Ce multiculturalisme se retrouve évidemment dans la gastronomie de Kuala Lumpur.

Nous n’avons découvert qu’une petite partie de Kuala Lumpur. Avec la chaleur assommante et la pluie en fin de journée, la météo n’était pas propice à de grandes journées de visite ! Le premier soir, nous avons la chance d’assister à une fête chinoise. Le défilé passe juste dans la rue de notre guesthouse, Natalie Guesthouse, qui se situe dans Chinatown. Bénédicte admire le spectacle depuis le balcon pendant qu’Alexis fonce prendre des photos; avec malheureusement seulement 6 % de batterie sur son appareil.

Deux jours à Kuala Lumpur

En deux jours nous avons visité : le quartier chinois avec ses temples, ses restaurants et ses marchés de contrefaçons. Le quartier indien et ses nombreuses boutiques de tissus. La mosquée rose 'Masjid Jamek' où nous avons eu l'agréable surprise d'être reçus par un bénévole qui nous explique le fonctionnement de la mosquée, les rituels de prières et les fondements de la religion musulmane. Nous avons testé la street food de Jalan Alor et enfin, nous avons visité le démesuré "Berjaya Times Square" Mall qui abrite une fête foraine au 7e étage ! Nous avions prévu d'aller voir les fameuses tours Petronas le dernier jour, mais la pluie a compromis notre programme.
Vous pouvez retrouvez les points d’intérêts majeurs de Kuala Lumpur sur cette carte.

Le 25 mars, nous prenons un train de nuit pour rejoindre Singapour. C’est le pire trajet de nuit que nous avons passé : il n’y avait plus de places en couchettes du coup on se retrouve sur des sièges durs, étroits et très peu inclinables. Pour couronner le tout il fait un froid de canard ! Bref, on ne va tout de même pas se plaindre, quand on pense aux copains qui sont au boulot à Paris… Nous arrivons à Singapour à 6 h du matin.

Deux jours à Singapour

Nous avons adoré la ville de Singapour, du coup on vous donne nos impressions et nos conseils pour découvrir la ville en deux jours.

Dormir à petit prix

Le prix d’une chambre double à Singapour, grimpe vite à 100€. Pour la première fois de notre voyage, nous réservons un lit dans un dortoir. Finalement, l’auberge n'est pas mal du tout, et notre matelas est plutôt confortable comparé aux lits sur lesquels nous dormons au Vietnam depuis un mois ! On vous recommande donc le Blue Penguin Hostel (Meadows Hostel). Comptez 44 € la nuit pour un lit double dans un dortoir de 20 personnes. Lumière individuelle, trois prises par lit et un casier où vous pouvez faire tenir tous vos sacs.

Manger local

Pour manger à Singapour, c’est très facile, on trouve de nombreux foodcourt. Ce sont des endroits couverts avec des dizaines de stands de nourriture et des tables au centre. C’est du self-service, chacun va chercher son plat et vient s’installer à n’importe quelle table ou siège de libre. Chaque stand propose un type de cuisine : japonais, vietnamien, malaysien, italien, coréen etc. de quoi combler les envies de chacun !
Nous avons testé deux foodcourt : le plus connu, le Lau Pa Sat et le Maxwell Food Center. Sans hésiter une seconde on vous conseille le Maxwell Food Center pour les petits prix, l’ambiance et la cuisine.

Deuxième restaurant que nous avons testé, qui se situe à deux pas de notre hôtel : le Swee Choon Tim Sum Restaurant. Ce restaurant est spécialisé en Dim Sum, des mets de petites portions consommés dans la cuisine cantonaise. Ce restaurant est ouvert de 18 h à 5 h du matin et est littéralement pris d’assaut dès l’ouverture. Nous avons goûté 6 - 7 plats, tout était délicieux mais en peu gras.

Troisième adresse, que nous n’avons pas testé mais qui nous a été recommandée : Din Tai Fung, c'est également un restaurant de Dim Sum.

Découvrir Marina Bay

Nous étions à Singapour le dernier week-end du festival I Light Marina Bay , the « Asia’s Leading Sustainable Light Art Festival ». Le festival s’est déroulé du 4 au 27 mars 2016. Pendant toute cette période, des installations lumineuses prennent place sur les espaces publics et les buildings de Marina Bay chaque soir de 19 h 30 à minuit. C’est vraiment très chouette à voir.
De nombreux évènements sont organisés en parallèle. L’après-midi nous avons assisté à des courses de drones et on a découvert FutureMe, une sorte de Futur en Seine local. Des innovations autour du jeu et du goût étaient présentés. On a notamment testé des baguettes qui permettent de simuler les goûts salé, amer et sucré. Plus besoin de rajouter du sel dans ses plats, ces baguettes simulent le goût salé pendant que vous mangez !

Se Balader dans le parc ‘Gardens By the Bay’

Après avoir fait le tour de marina Bay, on poursuit notre journée au Gardens By the Bay. Pour y accéder on passe par le Mall du Marina Bay the Sands, un immense centre commercial où il est possible de faire de la gondole sur la reconstitution d'un canal de Venise, qui traverse tout le Mall. On passe ensuite par le Loby du célèbre et luxueux hôtel : le Marina Bay Sands.
On arrive dans le parc par un escalator, ce qui n’est pas très commun ! Ce parc géant de 101 hectares est situé sur un emplacement stratégique de la ville. Il comprend trois jardins et deux « Biomes ». Ceux-ci sont des espaces de conservation de la biodiversité dont le volume est équivalent à 135 piscines olympiques : le Flower Dome et le Cloud Forest. Ils abritent plus de 250 000 espèces de plantes rares et en voie d’extinction.
L’air évacué des serres est canalisé vers dix-huit « Supertrees», d’immenses structures futuristes en forme d’arbres , hautes de vingt-cinq à cinquante mètres, qui servent de sites de reproduction pour les oiseaux et les insectes. Ces structures sont recouvertes d’une espèce de « peau vivante » qui offre un soutien à 162 900 plantes dont 200 espèces non indigènes, et supporte des cellules photovoltaïques et un système de collecte des eaux pluviales. Ces «arbres» attirent déjà l’attention des développeurs qui cherchent à les utiliser comme des marqueurs symboliques de l’intégration des technologies vertes dans le paysage. Ce parc est un véritable démonstrateur des ambitions de durabilité de la ville de Singapour.

Prendre un verre sur un rooftop

Nous continuons la journée en prenant de la hauteur ! Alexis a repéré le bar '1 Altitude' pour aller voir le coucher de soleil. Il faut payer 30 $ singapourien, avec un verre compris, pour monter sur le rooftop au 64e étage de la tour. La vue est vraiment chouette, mais le bar en lui même fait vraiment cheap. Le vin est servi dans un verre à vin en plastique qui a déjà du vécu et les coins de la terrasse ne sont pas accessibles alors que ce sont les meilleurs spots pour les photos. On ne vous recommande pas ce bar, il y a très certainement des meilleurs spots pour admirer la ville !

Comprendre le développement de Singapour

Pour comprendre l’urbanisation de Singapour, faites un petit crochet par la ‘Singapore City Gallery - Urban Redevelopment Authority’. Gratuite et très bien organisée, cette exposition vous dévoilera tous les secrets de la planification urbaine de la ville.
Retrouvez toutes nos bonnes adresses - Où dormir - Ou manger? - Que visiter ? - sur notre carte interactive de Singapour. Nous serions bien restés plus longtemps à Singapour, mais notre vol pour l’Australie est prévu le lendemain.

Cet article clôture les 5 mois fabuleux que nous venons de passer en Asie du Sud-Est. Un nouveau chapitre de notre voyage s’ouvre ici.

A très vite, en Australie !
Bénédicte et Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *