J16 à J19 – Arthur’s Pass, Hokitika, Franz Josef glacier, Wanaka, Queenstown

canard mont Robert
J13, J14 et J15 – Saint Arnaud, Westport et Punakaiki
9 mai 2016
lac Wakatipu
J20, J21et J22 : A la découverte du parc national de Fiordland
14 mai 2016

La "Scott's Track" du Parc national d'Arthur's Pass

- Vendredi 6 mai / J15 -
Nous arrivons en début d’après-midi au Parc national d’Arthur’s Pass, sous un soleil de plomb et un ciel bleu magnifique. Après avoir récupéré quelques conseils au I-Site, on décide de faire la randonnée Scott's. C’est la fin de la célèbre boucle de 5 heures. Bénédicte n’est pas en forme olympique et redescend en milieu d’après-midi au van pour profiter du soleil. Pendant ce temps, Alexis s’est fixé comme objectif d’arriver au sommet. Il y arrive après 3 heures de montée. En chemin, il se fait un copain oiseau, un kea, qui le suivra un bon moment.

Il est à 16 h 10, la descente prend environ deux heures, il fera donc la fin de la descente de nuit. Bénédicte commence à geler dans le van mais surtout à s’inquiéter et surveille la petite lampe frontale arrier dans la pénombre. C’est à Arthur Pass que nous prenons notre troisième douche du périple, à 2 $ les 6 minutes d’eau chaude, c‘est une affaire ! La douche se résume à une petite cahute en taule à l’arrière d’une auberge de jeunesse où le moindre coup de vent vous glace en un rien de temps.

Les gorges d'Hokitika et les Sandflies !

- Samedi 7 mai / J16 -
Aujourd’hui, nous prenons la route d’Hokitika, une petite ville balnéaire sur la côte ouest de l’île du Sud. Hokitika est la capitale de la jade, on y trouve de nombreux ateliers et boutiques. Pour les amateurs, il est possible de créer son propre bijou ou objet en jade. Mais pour être honnête quand on compare les prix avec ceux de la jade en Birmanie, on passe rapidement son chemin.

Après un déjeuner au bord du lac, on découvre à 40 minutes de la ville, les magnifiques gorges aux eaux bleues laiteuses. Malheureusement, la zone est envahie par des sandflies, des petites mouches de sables féroces.

Après un très joli coucher de soleil sur la plage on part à la recherche des fameux Glow worms, qu’Alexis rêve de voir depuis que nous sommes arrivés en Nouvelle-Zélande. Ce sont des sortes de vers qui produisent de la lumière dans la nuit. Il est possible d’en observer dans un petit parc au cœur de la ville. C’est vrai que c’est impressionnant, on dirait des petites étoiles bleues. Deuxième tentative d’observation de glow worms dans une grotte juste à côté de notre camping. Finalement ceux du parc étaient plus nombreux. Ce soir, notre aire de camping se résume au parking d’un Pub. C’est samedi soir, on va donc boire quelques bières avec les locaux et notamment l‘équipe de Rugby qui est déjà bien alcoolisée à 19 h. Une ambiance qui vaut le détour !

Le Franz Josef, un glacier qui fond à vitesse grand V

- Dimanche 8 mai / J17 -
D’Hokitika nous prenons la direction du Franz Josef Glacier où on prévoit de faire une grande randonnée qui permet d’avoir de belles vues sur le glacier. Mais une fois de plus le temps change en quelques heures et c’est les nuages et la pluie nous empêche de faire cette marche. Pluie et nuages, c’est le temps annoncé pour la semaine qui vient, nous sommes un peu déçus, mais on nous avait prévenu, dans le Sud il pleut beaucoup. On se rabat sur la petite marche de 1 h 30, que tous les cars de touristes font, qui permet de voir le bas du glacier et de se rendre compte à quel point il recule rapidement. Les guides nous ont assuré que le temps ne serait pas mieux les jours prochains, on continue notre route vers Wanaka. Après 3 heures de route, nous arrivons de nuit à Wanaka. Le spot de camping gratuit est accessible par une toute petite route très escarpée et pentue. Il faut nuit noir, on ne voit rien. Bénédicte part explorer les lieux à la lampe frontale, pas très rassurée. On décide de se lancer, petite crise car le van commence à patiner dans une zone sableuse humide, lorsqu’on essaie de faire un demi-tour, mais finalement on ne regrette pas, c’était très chouette de se réveiller au bord du lac.

Un lundi pluvieux à Wanaka

- Lundi 9 mai / J18 -

On se réveille au bord du lac de Wanaka, tout au Nord. Le temps est moyen, et la vue sur les montagnes qui entourent le lac est beaucoup moins belle que sur les photos, mais le temps change rapidement en Nouvelle-Zélande alors on garde espoir. Activité de pluie à faire à Wanaka : Puzzle world. Vu le nombre de camperVans garés sur le parking, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. Pour 20$ NZD nous avons accès à un plusieurs installations et salles d’illusions d’optique plus un grand labyrinthe en extérieur. Alexis est ravi ! Dans l’espace d’accueil il y a des dizaines de jeux en bois en libre accès sur les tables, ça a du succès auprès des voyageurs comme nous. Tout le monde est concentré pour résoudre les énigmes des jeux. On passe le reste de la journée dans notre bureau mobile à travailler sur des sites web.

Randonnée "Roys Peak Track" à Wanaka

- Mardi 10 mai / J19 -

Ce matin le soleil est à peu près de retour. On commence la journée par aller voir le Diamond Lake, situé à 15 minutes de marche de notre spot de camping. Les paysages sont beaux.

On décide ensuite de faire une grande randonnée, pour changer me direz-vous, qui permet d’observer le Roys Glacier. On l’avait lu dans notre guide (Frenzy NZ), il faut faire 30 kilomètres sur une gravel Road pour atteindre le point de départ de la randonnée. Une gravel Road c’est une route non goudronnée, en graviers. On en trouve beaucoup sur l’île du sud, elle sont plus ou moins entretenues et donc en plus ou moins bon état. Celle-ci est en parfait état pendant les 15 premiers kilomètres. On se retrouve coincé par un troupeau de biches qu’un fermier est en train de changer de pâture. Un spectacle hors du commun !

On reprend la route, mais on se retrouve rapidement dans un chemin boueux où la conduite devient difficile, le van dérape beaucoup. On se fait quelques petites frayeurs, notre Jucy Condo est loin d’être un 4x4 tout terrain. On ne tente pas le diable, même si Alexis avait vraiment envie de faire cette randonnée, on rebrousse chemin à 10 kilomètres du parking. On se rabat sur la randonnée « Roys Peak Track ». Comptez 4 heures AR pour arriver Roys Peak. Alexis, déçu, commence la randonnée à reculons, mais le point de vue au Roys Peak est vraiment fabuleux, nous sommes ravis de cette randonnée et sur les rotules aussi !

Ce soir, on décide d’aller dans un camping payant (5$/pers) pour pouvoir prendre une douche chaude. C’est autour d’un terrain de Cricket que nous nous garons avec des dizaines et des dizaines de vans qui sont arrivés bien avant nous. Il est 19 h quand nous arrivons et ce que nous avons imaginé en voyant le nombre de vans arriva : il n’y a plus d’eau chaude dans les douches. Nous sommes tellement déçus… Du coup le lendemain matin Bénédicte se lève à 6 h 30 pour être sûre d’avoir de l’eau chaude !

Arrowtown et Queenstown.

- Mercredi 11 mai / J19 -
Après une douche chaude pour Bénédicte et tiède pour Alexis, nous prenons la route de Queenstown. Le temps est moyen et se dégrade au cours de la matinée. On fait une étape à Arrowtown, un petit village de chercheurs d’or chinois. La pluie cesse pendant une heure, pile le temps de visiter les cabanes des anciens chercheurs d’ors et de se balader dans les deux rues du centre. C’est un petit village touristique tout mignon. On continue ensuite la route vers Queenstown où on trouve une cabine Spark pour pouvoir travailler. Après cette journée bien pluvieuse, on se réconforte avec un incroyable burger de chez FergBurger. On en a entendu parler plusieurs fois et c'est vrai qu’a ce prix (13$), c’est un très très bon burger fait avec des produits frais. Alexis a testé celui à la biche. On s’éloigne ensuite de Queenstown pour trouver un camping gratuit où passer la nuit.

A+
Alexis et Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *