J3 – Parc forestier de Coromandel // La Nouvelle-Zélande en CamperVan

Campervan Jucy
J2 – Auckland – Coromandel // La Nouvelle-Zélande en CamperVan
23 avril 2016
Hobbiton de nuit
J4 et J5 – Cathedral Cove – Hobbiton et Rotorua // La Nouvelle-Zélande en CamperVan
27 avril 2016
Tout voir
Coromandel

J3 - Parc forestier de Coromandel

Au petit matin il pleut et ça ne cessera pas de la matinée. On file se réfugier au Waiomu Beach Café, à deux pas de notre aire de camping. Du gâteau au chocolat fait maison, une tasse de thé, un wifi plus ou moins fonctionnel et des prises de courant, le bonheur du campeur lorsqu’il pleut. Il ne manquerait pluqu’une bonne douche chaude, mais il ne faut pas rêver. Et puis comme le dit si bien Alexis « si on se douche tous les jours, ce n’est plus le camping » ! Un débarbouillage dans les toilettes publiques suffira pour aujourd’hui, comme pour hier.
La pluie se calme vers 15 heures, on décide d’aller se balader dans la forêt de Kauris. Les Kauris sont des arbres géants qui peuvent atteindre 50 mètres de haut. La végétation est magnifique et on découvre des essences très originales, mais on ne verra pas de Kauris, la balade pour y arriver est trop longue et on aimerait arriver sur notre prochain spot de camping avant le coucher du soleil.

Nous prenons la direction de Cathedral Cove, un endroit très prisé de la péninsule de Coromandel. On utilise la carte offline de l’application maps.me pour s’orienter. Le GPS m’indique une route qui coupe les montagnes du Coromandel plutôt que de prendre la route qui longe la mer et fait ainsi tout le tour de la péninsule.

Sans trop vérifier, on prend cette route qui s’avère finalement être une piste en graviers ! Pas sûrs qu’on ait le droit de prendre ce genre de route avec notre bolide. Temps de trajet estimé sur la piste : 1 heure, Alexis commence à stresser. Dans l'application Google Map, cette route n'existe pas, ce qui ne nous rassure pas du tout. On croise un van dans l’autre sens, ça nous rassure, on se dit que ça doit donc être possible et on continue notre chemin sans dépasser les 10 - 20 km/h. Cette fois on peut observer les Kauris, mais on ne s’arrête pas, la nuit ne va pas tarder à tomber.
On loupe de nouveau le coucher de soleil et on arrive de nouveau de nuit à notre nouveau spot de camping qui bénéficie d’une des plus belles vues de la Nouvelle-Zélande, selon CamperMate. Du coup le site est victime de son succès et les sept emplacements sont complets. Certains vans sont garés devant ceux des places officielles, on demande nous aussi aux occupants d’un camping-car si on peut se garer devant eux. On prévoit de se lever au lever du soleil du coup on ne les dérangera pas bien longtemps !
Un plat de pâtes, la fin du seigneur des anneaux et on croise les doigts pour ne pas se faire déloger de notre emplacement « semi-officiel », par les rangers, avant demain matin.
En aparté : Alexis est ravi de manger des kiwis, au pays des kiwis. Et côté conduite à gauche il s’en sort pas mal du tout, mais il met très souvent les essuie-glaces à la place du clignotant !

A demain pour de nouvelles aventures.
Bénédicte & Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *