J20, J21et J22 : A la découverte du parc national de Fiordland

Bénédicte au Roy's Peak
J16 à J19 – Arthur’s Pass, Hokitika, Franz Josef glacier, Wanaka, Queenstown
13 mai 2016
Vietnam-video-01
Vietnam vidéo #1 : 150 secondes pour découvrir Can Tho, Dalat, Mui Né et Saigon
16 mai 2016

Sur la route du Parc National de Fiordland

- Jeudi 12 mai / J20 -
Ce matin, nous nous réveillons au bord du lac Wakatipu sur la route qui relie Glenorchy à Queenstown. Cette route est considérée comme l’une des plus belles de Nouvelle-Zélande et même l’une des plus belles du monde. Mais ce matin le soleil se fait discret, seuls deux ou trois rayons percent l’épaisse couche de nuage. On prend le petit déjeuner avec une très jolie vue sur les montagnes enneigées, mais la pluie revient bien trop rapidement et ne cessera de la journée. On rebrousse chemin, tant pis pour la Glenorchy road, ça sera pour une prochaine fois. On va de nouveau se garer à côté d’une cabine Spark pour travailler puis on prend la direction de Milford Sound dans le Fiordland, tout au Sud de l’île.

On teste le camping sauvage

En descendant vers le Sud, les campings gratuits se font rares. On décide de faire du camping sauvage sans trop savoir si c’est autorisé sur cette partie de l’île. On s’installe en fin d’après-midi au bord de la rivière Whitestone, sur une aire de pique-nique. Aucun petit panneau n'indique que la camping est interdit. La nuit tombe, il fait froid et il pleut des cordes. Vu la pluie qui tombe, on a peur que le niveau de la rivière monte dans la nuit, du coup on déplace le van sur le chemin d’accès. On craint aussi la visite des Rangers qui se chargent de mettre des amendes de 200 $ dans les zones interdites au camping, ils passent généralement vers 22h ou vers 6h du matin. A 22 h 05, on entend un 4x4 arriver dans le chemin. Branle-bas de combat dans le van, Alexis est déjà en train de renfiler ses vêtements et de me demander de chercher un camping officiel. Finalement, le 4x4 fait le tour de notre van, donne un coup de klaxon et repart. On ne saura jamais qui c’était, mais le lendemain matin on décide de ne pas traîner et de décamper au lever du soleil !

Milford Sound, ou pas…

- Vendredi 13 mai / J21 -
Ce matin, le temps est moyen, on décide de prendre la direction de Milford Sound, un fjord situé à la pointe Sud-Ouest de l'île. C'est un des lieux touristiques les plus visités de Nouvelle-Zélande, et on le confirme, vu le nombre de bus croisés sur la route. Mais comme les jours précédents, le temps se dégrade dès 9 heures pour laisser place à la pluie. On décide tout de même de rester vers Te Anau aujourd’hui et demain en espérant avoir un petit moment de beau temps. On réussit à faire une partie de la célèbre Kepler Track dans l’après-midi. Le début de la randonnée est dévié car le chemin initial c’est affaissé. Certaines parties se sont littéralement décrochées dans la rivière. L'itinéraire Bis est très boueux, ça mériterait des bottes, mais tant pis il y a un peu de soleil alors on marche !

C'est gelés et les chaussures bien boueuses, que nous arrivons à 18h30 dans un petit restaurant italien de Te Anau. On craque pour une formule : pain à l'ail, pizza, tiramisu, vin rouge, chauffage et prise électrique. LE BONHEUR. On roule ensuite pendant 25 minutes vers notre aire de camping, le chauffage à fond les ballons pour chauffer la chambre, enfin le van…

Le déluge à Te Anau

- Samedi 14mai / J22 -
Malheureusement, le temps est encore pire qu'hier, il a plu toute la nuit et il va pleuvoir une grande partie de la journée. On va se réfugier à la bibliothèque de Te Anau qui a mis à disposition des voyageurs une salle avec du chauffage (enfin un peu...), des dizaines de prises électriques et du wifi. Mais c'est samedi, la salle ferme à 13h alors on se retrouve dans le van qui commence à prendre l'eau par le toit ! Le tableau peut paraître assez noir, mais on vous rassure, nous sommes en pleine forme et ravis d’être là. On abandonne le Sud de l'île, beaucoup trop pluvieux, on va remonter petit à petit vers Christchurch en espérant avoir de nouveau quelques jours de soleil.

Bises
Alexis et Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *