J23 à J28 : Mont Cook, lac Tekapo, Mont Sunday, Castle Hill et Christchurch

Vietnam-video-01
Vietnam vidéo #1 : 150 secondes pour découvrir Can Tho, Dalat, Mui Né et Saigon
16 mai 2016
Mud Pools de Waiotapu
La galerie d’Alexis #11 : Rotorua, Taupo & Tongariro Alpine Crossing
20 mai 2016

Mont Cook, lac Tekapo, Mont Sunday et Castle Hill

La Nevis Road : la route la plus haute de Nouvelle-Zélande

- Dimanche 15 mai / J23 -
Ce matin, on se réveille au bord du lac Wakatipu, près de Queenstown. Nous prenons la direction du Mont Cook, mais on prévoit en chemin de découvrir la Nevis Road, la route publique la plus haute de Nouvelle-Zélande. Le temps est mitigé, en une heure on a de la pluie, du soleil, du vent et du brouillard. Nous arrivons sur la fameuse Nevis Road, une gravel road d'une quinzaine de kilomètres, au cœur des pâturages. La route est en bon état et ne pose aucun problème en CamperVan. Les points de vue sont très beaux tout le long du chemin. Nous arrivons en haut, les vues sont à couper le souffle et nous sommes seuls au monde. On vous recommande vraiment cette étape si vous passez dans le coin.

On reprend ensuite la route en direction du Mont Cook où nous avons prévu de faire deux randonnées. On s’installe au camping gratuit le long du lac Pukaki. Il fait très froid et il y a énormément de vent, la nuit ne va pas être si agréable !

Mont Cook

- Lundi 16 mai / J24 -
Le vent a ballotté le van toute la nuit ! Ce matin on crache de la fumée à l’intérieur du van, il fait -3°C. Et c’est sous une pluie diluvienne que l’on se réveille. L’eau du lac est montée, certains vans se retrouvent à la limite d’être dans l’eau. On va se réfugier dans la petite ville de Twizel, à quelques kilomètres du lac. On déjeune une Pie (tarte salée) à la « Twizel Bakery ». On a du chauffage, internet et le wifi, du coup on y passe la journée entière sur nos ordinateurs. On retourne dormir au camping au bord du lac, mais cette fois-ci on se met derrière les arbres pour être protégés du vent.

Mont Cook et le lac Tekapo

- Mardi 17 mai / J25 -
La météo disait vrai, c’est sous un grand soleil que nous nous réveillons. Nous partons donc en direction du mont Cook, à 1 h 15 de route du lac Pukaki.

En arrivant on va se renseigner au I-site sur les marches à faire en une journée. Nous avons bien fait, car nous voulions rejoindre la Mueller Hut, or le parcours est enneigé et glacé. Sans crampons et piolet, il est impossible de s’y rendre. On se rabat sur la Hooker Valley Track, une jolie balade dans la vallée. Celle-ci est très facile, sur un sentier bien aménagé. Du coup elle est fréquentée par de nombreux, très nombreux touristes. Au bout d’une heure trente de marche nous arrivons au lac Hooker, au pied du glacier du Mont Cook.

Après le pique-nique, Alexis se rend compte qu’il n’a plus son bâton de marche auquel il tient vraiment. On retrace la balade à l’envers avec les photos et on en conclut qu’il l’a oublié aux 2/3 de la balade près d’une petite cahute en bois.

C’est au pas de course qu’Alexis fait la balade en sens inverse en scrutant les mains de chaque touriste. On ne retrouvera jamais le fameux bâton…
On se rend ensuite au lac bleu du Tasman Glacier puis on prend la route du lac Tekapo. C’est un spot très réputé pour prendre en photo la voie lactée avec une très jolie petite église en pierre en premier plan. La lune disparaît à 2 heures du matin, Alexis a donc prévu de se lever à 5 heures du matin pour prendre en photo les étoiles. Malheureusement, le ciel est nuageux et il pleut toute la nuit, le plan tombe à l’eau.

Beauté et bien-être au lac Tekapo !

- Mercredi 18 mai / J26 -
Ce matin, nous cherchons un endroit ou prendre une douche chaude, mais on ne trouve rien de très satisfaisant dans le coin. Après moultes réflexions, on tombe sur une promotion BookMe pour les bains chauds de Tekapo. Pour 12,5 dollars nous avons accès aux trois piscines chaudes, en extérieur avec vue sur le lac, et en prime on a un grand vestiaire avec des douches chaudes. Après cette matinée confort et détente, nous prenons la route du Mont Sunday, le territoire du Rohan dans le Seigneur des Anneaux. Pour arriver au Mont Sunday il faut emprunter la superbe SH72 (une route nationale bordée de paysages de montagnes) pour faire plusieurs dizaines de kilomètres sur une route non asphaltée. Cette gravel road est assez bien entretenue, mais ça secoue, plus moyen d’écouter la radio ! D’ailleurs, en parlant de radio, je fais une petite aparté pour vous parler d’Allo La Planète

Allo La Planète, l'émission des voyageurs

Allo La Planète c’est une émission présentée du lundi au vendredi en direct de 16 h à 17 h sur la 1ère, par Eric Lange. Pendant une heure, Eric discute avec des voyageurs de tous horizons, certains qui font un tour du monde comme nous, certains qui sont en stop, d’autres qui voyagent en famille depuis plusieurs années, en bus, à cheval, en bateau ou à vélo. Tous ont des projets et des modes de vie plus géniaux les uns que les autres. C’est une émission qui donne de l’énergie, beaucoup (trop) d’idées et surtout qui donne le sourire et des étoiles dans les yeux ! C’est une heure par jour où on écoute attentivement, où on se reconnaît dans les histoires des voyageurs, où on s’imagine des situations et des images en écoutant les voyageurs qui parlent avec passion de leurs aventures, de nos aventures. Si vous êtes curieux de découvrir cette superbe émission vous pouvez écouter les podcats ici. Et vous nous en direz des nouvelles !

Le Mont Sunday : territoire du Rohan

Bref, revenons à nos moutons, et c’est le cas de le dire ici, une fois arrivés à 95 % de cette interminable gravel road, on aperçoit un panneau « danger Ford » planté au bord de la route. On ne comprend pas ce que ça signifie, mais on continue la route. On va vite comprendre, quelques mètres plus loin, une rivière traverse la route. Le lit n’est pas trop large, mais on ne connaît pas la profondeur et notre châssis est assez bas. On le tente et ça passe, ouf ! Le soleil est en train de se coucher, on enfile les doudounes, polaires et coupe-vents et on file grimper le Mont Sunday. C'est magnifique, du coup on décide de dormir là cette nuit pour refaire la balade le lendemain lorsque le soleil éclairera toute la vallée.

Du Mont Sunday à Castle Hill

- Jeudi 19 mai / J27 -
Ce matin, nous nous réveillons donc sur le parking du Mont Sunday, prêt à refaire la balade au cœur du Rohan. On décide de faire une boucle pour changer un peu le parcours, mais on se retrouve rapidement face à un troupeau de vaches et un énorme taureau. Alexis ne passe pas inaperçu avec son coupe-vent rouge, le taureau nous fixe du coup on sort du chemin et on coupe à travers champs. C'était une idée discutable, on se retrouve dans les herbes hautes et dans des sortes de marécages. Alexis s'en sort avec les chaussures sèches contrairement à Bénédicte...

La balade terminée, on prend la direction de Castle Hill. Le chemin de retour est plus simple, on sait à quoi s'attendre cette fois. On verra tout de même une voiture faire demi-tour au niveau de la fameuse rivière qui traverse la route ! En chemin on s'arrête manger des Pies (tartes salées) à "The Famous Sheffield Pie Shop", un délice. Après une petite balade au milieu des impressionnants rochers de Castle Hill nous prenons la direction d'un camping gratuit à une vingtaine de kilomètres de Christchurch, l'aventure Néo-Zélandaise touche à sa fin, nous rendons le van après-demain.

Christchurch

- Vendredi 20 mai / J28 -
C’est notre avant-dernier jour dans notre maison à roulette et ça fait tout drôle. Nous nous sommes vraiment attachés à ce mode de vie. Aujourd'hui il pleut alors on se réfugie à la bibliothèque de Lincoln pour travailler. On va ensuite dans nos magasins favoris Kathmandu et Icebreaker pour racheter nos éléments perdus, bâton de marche et bandeau. La pluie nous démotive, tant pis, on ne découvrira pas la ville de Christchurch, on va manger un fish and chips dans une galerie commerciale chinoise (oui oui vous avez bien lu) et on va passer notre dernière nuit dans le camping le plus proche de l'aéroport où nous rendons le van à 10 heures demain.

La suite des aventures

Mais plein de belles aventures nous attendent encore ! À la suite du programme, nous nous envolons demain pour les îles Fidji où nous allons passer deux semaines puis nous nous envolerons pour Lima. De Lima nous allons remonter tranquillement vers Quito, capitale de l’équateur pour poser nos valises quelques jours chez des amis d’Alexis. Fin juin, nous rejoignons la Famille de Bénédicte pour passer 10 jours en Californie puis nous reprendrons notre périple au Chili, en Bolivie, au Péru, en Argentine ...
Pour ceux qui ont le projet de visiter la Nouvelle-Zélande on va publier un post avec les informations pratiques et surtout le budget détaillé !

Bises from Christchurch
Alexis et Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *