Trois semaines en Australie

Kuala Lumpur
Du Vietnam à l’Australie, étapes à Kuala Lumpur et Singapour
9 avril 2016
Auckland
J1- Auckland // La Nouvelle-Zélande en Campervan
22 avril 2016

Nous sommes en Australie depuis le 29 mars. Nous avons passé quelques jours à Melbourne puis nous avons posé « nos valises » pendant 10 jours à Sydney, chez Anthony et Mathilde, des amis d’Alexis. Nous avons ensuite rejoint la petite ville de Byron Bay où nous nous sommes initiés au surf, avant de rejoindre Brisbane, d’où nous prenons notre vol pour la Nouvelle-Zélande, demain, jeudi 21 avril.

3 jours à Melbourne

Après 6 heures de vol, depuis Singapour, nous arrivons à Melbourne au petit matin. On trouve un wifi à l’aéroport pour voir si des CouchSurfeurs ont répondu à nos demandes d’hébergement. Pour ceux qui ne connaissent pas, le CouchSurfing consiste à dormir ou à accueillir des gens sur son canapé gratuitement. Nous ne l’avons pas trop pratiqué en Asie vu le prix des chambres, et les rares fois où nous avons essayé, nous n’avons pas trouvé d’hôtes.
Nos demandes ont toutes été déclinées, on s’y est pris trop tard. On réserve une chambre à 50 € sur Booking puis on prend les transports en commun pour rejoindre le centre de Melbourne. Nous sommes arrivés en Australie en short, robe et sandales, mais ici il fait froid ! Tout le monde est en pantalon et pull, il ne fait pas plus de 15°C. C'est le début de l'hiver ici.
Dans les transports, nous réalisons que les chambres doubles à 5 euros la nuit c’est fini et qu’ici, nous sommes revenus en occident. On ne négocie plus, on respecte les règles, on fait ses courses au supermarché, on boit l’eau du robinet, on attend que le petit bonhomme soit vert pour traverser, etc. Tout cela est parfaitement normal, me direz-vous, mais après cinq mois à parcourir l’Asie, à tout négocier, à rouler en mobylette sans code de la route, à manger pour 1€, à sourire à tout le monde dans la rue, ça fait un gros changement !

Une heure de transport plus tard, on découvre notre chambre composée d’un lit superposé et d'un petit bureau. Quand on pense à ce qu’on aurait pu avoir comme chambre en Asie pour ce prix ! Il y a tout de même des points positifs, les draps sont propres et on a un vrai matelas, une couette moelleuse et une salle de bain impeccable. La douche au-dessus des toilettes c’est fini (pour le moment).

A Melbourne on retrouve Marc, un ami d’école d’architecture de Bénédicte. Il passe nous prendre en voiture et nous fait visiter la ville. C’est vraiment chouette de découvrir notre première ville d’Australie avec quelqu’un qui y vit depuis 6 ans.

C’est fou, à Melbourne, les bâtiments ne font que rarement plus de deux niveaux et sont principalement des maisons individuelles. Marc nous explique que les Australiens ne conçoivent pas de vivre dans des appartements. Ce sont donc les étrangers et notamment les asiatiques qui occupent les appartements des tours du CBD, le quartier d’affaire.
Marc nous fait découvrir des endroits cachés de Melbourne comme un bar super sympa sur un rooftop. La vie paraît très paisible, pourtant Melbourne est la deuxième plus grande ville d’Australie, on avait plutôt imaginé une fourmilière ! Les gens sortent du travail vers 16 h - 17 h, un rythme très différent de celui de Paris. On profite de trois jours pour se balader et découvrir la ville. Nous passons un moment avec Alexandre, un ami des frères de Bénédicte qui a monté sa boîte d’import de vins français Clos Cachet. Alexandre importe notamment le champagne de la famille de Bénédicte , on en profite pour lui demander une petite bouteille qu’on offrira à Mathilde et Anthony à Sydney.
Après un rapide comparatif entre bus, train, covoiturage et avion, pour se rendre à Sydney, notre choix se porte sur l’avion. On trouve des billets à 50 € avec Tiger Air.

8 jours à Sydney

Arrivés à Sydney à 22 h 15, nous sommes accueillis par Mathilde et Anthony, des amis d’Alexis.

Ils nous hébergent dans leur appartement où nous avons notre chambre et notre propre salle de bain, autrement dit LE LUXE ! On a un autre colocataire : Fluffy, un petit chaton, tout blanc, qui a trois semaines. Alexis est trop content et même Bénédicte qui n’est pas trop l’amie des animaux en temps normal s’est laissée attendrir par cette petite boule de poils !

Au programme de notre premier samedi à Sydney : Barbecue chez Kevin et pendaison de crémaillère d’Arnaud des amis français de Mathilde et Anthony. On file acheter de quoi faire des burgers pour le barbecue du midi. Ici, on ne peut pas acheter de l’alcool dans les supermarchés, il faut se rendre dans des magasins spécialisés où l’on prendra soin de contrôler que vous avez plus de 18 ans pour vous vendre de l’alcool. On met toutes les provisions dans la glacière que l’on charge à l’arrière du 4x4 et c’est parti pour la journée.
Ici, les 4X4 ont remplacé les tuk-tuk de Thaïlande et les mobylettes du Vietnam. Tout le monde roule dans des 4x4 plus gros les uns que les autres. Mais ce n’est pas pour la frime, ces grosses voitures sont tout simplement nécessaires pour pouvoir rouler partout dans le pays et notamment dans le bush.

Le lendemain, Anthony et Mathilde nous font découvrir le cœur de Sydney, on se balade du Jardin Botanique jusqu’à Sydney Harbour en passant par le célèbre Opéra de Sydney. On termine la journée au cinéma IMAX, celui de Sydney a le plus grand écran du monde, pour voir Batman VS Superman.

Balade à Watsons Bay, Cogee et Bondi Beach

Le 5 avril, il fait un temps merveilleux et c’est l’anniversaire d’Alexis. On prend le ferry public depuis Circular Quay pour se rendre à Watsons Bay, sur les précieux conseils de Chloé. De là, la vue est tout simplement magique, on fait un pique-nique au bord de mer avec vue sur la skyline de Sydney.

On fait ensuite la balade de la pointe puis la balade jusque Vaucluse. On a juste le temps de revenir en bus à Circular Quay pour prendre un second bateau qui nous emmène à Balmain, quartier où Bénédicte a déniché un restaurant de Tapas pour le dîner. Sur le ferry du retour, on découvre "Sydney by night", c’est très beau.
Le lendemain le temps est mitigé, on restera à l’appartement. Bénédicte en profite pour cuisiner pendant qu’Alexis et Anthony jouent aux jeux vidéo ! Le temps restera mitigé toute la semaine et ce programme se répètera finalement plusieurs jours. Et puis, pour tout vous avouer on est bien content d’avoir une maison alors on en profite et tant pis si on loupe des choses à voir. On fera tout de même la balade entre Cogee Beach et Bondi Beach, une superbe promenade de deux heures qui longe la côte.

The Figure 8 Pools - Royal National Park Sydney

Deuxième week-end à Sydney, on fait une soirée avec la bande des Français le samedi soir et le lendemain on part tous ensemble découvrir "The Figure 8 Pools". C'est un groupe de piscines naturelles, en forme de 8, formées dans la roche. Elles sont situées le long des falaises du "Royal National Park Sydney". La plus connue, la piscine en forme de 8 s'avère être toute petite, mais la balade et l'endroit reste très chouette à visiter. Attention aux horaires des marées, il faut impérativement faire cette balade à marée basse.

On termine le week-end par un immense plateau de sushis, avant de refaire nos sacs. Eh Oui, nous reprenons la route le lendemain en direction de Byron Bay une petite ville communautaire réputée pour le surf. On décide de prendre le train, qui revient moins cher que le covoiturage. Certes ça met 4 heures de plus et donc 13 heures au total mais on préfère le train à la voiture !

INFO TRANSPORT - SYDNEY - BAYRON BAY
Train départ 7h11 de Sydney, arrivée à la gare Casino à 18h30 puis 1 heure de bus pour rejoindre Buron Bay. Arrivée à 20h30 à bon port, pour 30€ (train + bus)

5 jours à Byron Bay

A la recherche des dauphins

La première matinée est pluvieuse à Byron Bay mais l'auberge organise tout de même son "free tour" quotidien avec Tod le gérant de l'auberge. Il nous promène, nous et un groupe d'une quinzaine de teenagers, pendant trois heures sur les petits sentiers de Byron Bay à la recherche de dauphins, requins ou baleines ! On apercevra quelques tortues de mer et une famille de dauphins qui est tout près des surfeurs.

Premier cours de Surf

Le lendemain, RDV à midi devant l’auberge, la camionnette de surfeurs nous attend. Le temps n’est vraiment pas terrible, le ciel est gris/noir et il pleut des trombes d’eau toutes les deux heures. Ca ne loupe pas, on commence le cours de surf par de la théorie sur le sable et au bout de quelques minutes une pluie diluvienne s'abat sur nous. Je vous laisse imaginer la scène. On rentre dans l’eau qui nous parait, du coup, plus chaude et c’est parti pour les premières vagues. Les planches de débutants sont stables, elles son longues et larges et c'est du coup assez facile de se mettre debout. Les sensations sont chouettes mais une fois la glissade terminée il faut remonter le courant pour prendre la vague suivante ! Au bout de trois heures nous sommes lessivés mais ravis de cette session surf.

La vie en Auberge de Jeunesse

Le soir, l’auberge organise un barbecue, ça sera un grand moment de solitude pour nous : tout le monde à 20 ans, parle couramment anglais et chante par coeur du Justin Bieber. Je n’arrive pas à savoir si c’est eux qui ne voulaient pas copiner avec nous, à savoir le seul couple de l’auberge, ou si c’est nous qui étions en décalage. La conclusion sera de toute façon la même, on s'est retrouvé tous les deux sur une grande table de 8 où personne ne viendra s’asseoir. Ils préféreront se tasser sur les autres tables plutôt que de venir avec nous. On a pris la situation avec humour et on a bien ri. Heureusement les jours suivants nous devenons amis avec nos colocs de dortoir, Lucas un Brésilien et Christophe en Allemand.

Le surf par nous-mêmes

Le jour suivant, nous décidons de louer des surfs et d’aller pratiquer par nous même. Il n’y a plus de grandes planches de débutant chez le loueur mais il nous garantit que nous allons nous en sortir avec les planches qu’il nous propose. On trouve un spot de débutant, enfin ici tout le monde surf dès son plus jeune âge alors à part 4 - 5 touristes comme nous il n’y a pas vraiment de débutants. L’expérience ne sera pas un franc succès, Bénédicte abandonne au bout de 30 minutes, impossible de se mettre ne serait-ce qu’à genou sur sa planche. Elle décrète que sans grande planche et sans professeur elle n’y arrivera jamais. Alexis persiste un peu plus longtemps mais il se fatigue vite et n’a plus de force dans les bras ! Tant pis cette session surf se termine en séance bronzette sur la plage, ce qui n’est pas mal non plus !

Plongée sous-marine au Julian Rocks

Pour notre quatrième journée à Byron Bay, on part faire une plongée au "Julian Rocks". Nous avions passé notre OpenWater SSI (équivalent du Padi 1) à Kho Tao au mois de décembre et nous avions hâte de plonger de nouveau. Nous n'avons pas été déçus. 45 minutes sous l'eau dans un véritable aquarium, des fonds magnifiques, des centaines de poissons et un requin Léopard !

Bronzette et bodyboard

Les jours suivants, on troque les planches de surf pour des planches de bodyboard qui sont en libre accès à l'auberge.

2 jours à Brisbane

Premier jour à Brisbane, on va au Lone Pine Koala Sanctuary, un moment qu'Alexis attend avec grande impatience ! C'est la plus grande réserve de koalas au monde. On participe à toutes les activités proposées : présentation des koalas, spectacles de rapaces, show de chiens de berger, tonte d'un mouton, etc. L'endroit est chouette, on vous le recommande.

Le lendemain on commence à préparer la Nouvelle-Zélande. Nous allons vivre un mois en Van alors on profite d'avoir de l'espace, internet et de l'électricité pour faire toutes nos lessives, charger tous nos appareils, télécharger les cartes (avec les campings, les douches, les toilettes, les lieux à visiter, etc. ) pour y avoir accès en hors-ligne, car la 3G coûte cher en Nouvelle Zélande. On profite également de cette journée pour mettre à jour le blog.
Demain, jeudi 21 avril, nous prenons l'avion à 18 h pour Auckland, une nouvelle aventure qui commence.

Bénédicte & Alexis

Vous pouvez désormais suivre notre position au quotidien sur la page d'accueil du site. Et retrouvez tout l'itinéraire de notre tour du monde sur la page Destinations.

1 Comment

  1. Ameliefloch dit :

    Enjoy le van en Nouvelle Zelande! Et campermate, votre nouveau meilleur ami!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *